Désamiantage : découvrez l’histoire de l’amiante

  • Post category:Actualités

Intégrée dans la composition de nombreux matériaux de construction, l’amiante a été reconnue nocive pour la santé et a fait l’objet d’une politique visant à restreindre progressivement ses usages dès 1978. Son interdiction totale datant de 1997. Ont alors débuté des opérations de désamiantage afin d’éliminer tous les risques et de traiter correctement les déchets.

Entreprise de protection incendie passive et de désamiantage, Belfort Prévention est à vos côtés pour réaliser vos travaux de désamiantage dans les conditions optimales mais aussi pour le traitement des déchets amiante.

Découvrez l’histoire de l’amiante…

Désamiantage : à quand remonte l’utilisation de l’amiante ?

Selon son origine, l’amiante est exploitée dans les mines. Au Québec par exemple ou encore au Brésil. Les pays qui en produisaient le plus à l’aube des années 2010 étaient la Russie, la Chine, le Brésil, le Kazakhstan et le Canada. La Chine, l’Inde et la Russie étant les plus gros consommateurs mondiaux.

On utilise l’amiante depuis plus de 4500 ans, pour notamment renforcer des pots en céramique et des ustensiles. Les Grecs en avaient également l’usage pour la fabrication de mèches de lampes à huile ou de vêtements funéraires. Et si l’amiante était souvent utilisée par ces peuples, ces derniers étaient déjà au courant de sa dangerosité. Les esclaves chargés du tissage de vêtements en amiante souffrant de graves dommages pulmonaires, alors que les plus aisés louaient les propriétés des vêtements en question, que l’on pouvait simplement jeter au feu pour les nettoyer avant de les récupérer intacts.

Plus proche de nous, en France, l’amiante était, au XVIIIème siècle qualifiée de liège fossile ou de liège des montagnes, juste avant la révolution industrielle, quand la résistance thermique, chimique et mécanique de l’amiante en fit un matériau très prisé. Son usage ayant été très large pendant les deux guerres mondiales.

Désamiantage et utilisation la plus récente

L’application la plus moderne et aussi la plus répandue de l’amiante est l’amiante-ciment. Cela dit, on l’utilise alors aussi pour l’isolation thermique et les travaux routiers.

L’exploitation massive de l’amiante et son utilisation tout aussi répandue dans le monde ont rendu les campagnes de désamiantage plutôt complexes dans un premier temps, dès que sa dangerosité pour l’homme mais aussi pour l’environnement fut prouvée sans équivoque.

C’est alors que petit à petit, l’amiante fut écartée, devenant interdite en 1997. Depuis, des entreprises de désamiantage comme Belfor Prévention sécurisent les maisons particulières, les sites industriels et autres complexes de bureaux.

Le désamiantage : une opération à risque

Le désamiantage ne s’improvise d’aucune façon. Il s’agit d’une opération délicate qui se doit de répondre à des normes ainsi qu’à des procédures spécifiques. Tous les bâtiments dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997 sont concernés, sans exception. Y compris avant démolition pour éviter la fuite dans l’environnement de produits dangereux.

Pour procéder à un désamiantage, l’entreprise doit être certifiée selon les qualifications professionnelles QUALIBAT ou AFNOR, qui permettent d’attester de leur capacité technique à réaliser des opérations de retrait ou de confinement.

Les experts de Belfor Prévention sont en mesure de vous garantir la qualité finale des opérations, dans le respect strict des réglementations en matière d’information des occupants et la mise en place de consignes de sécurité. Belfor Prévention qui assure également à l’Inspection du travail une déclaration de travaux au moins un mois avant le début du chantier.

Il est par ailleurs impératif que l’intégralité des opérations soit scrupuleusement respectée jusqu’au traitement des déchets amiantés. Ainsi, Belfor Prévention se charge aussi du traitement des déchets amiante pour éviter de contaminer l’environnement et éventuellement des personnes.
Pour tous vos travaux de désamiantage, mais aussi pour votre sécurité incendie passive, Belfor Prévention est à vos côtés. N’hésitez pas à vous renseigner et nous vous apporterons les réponses !